C ‘Radio

La radio Premium

Current track

Title

Artist

Background

Haute-Savoie : les cancers épargnés par la déprogrammation des opérations, mais un retard de diagnostic à craindre

Written by on 9 avril 2021

Dans les hôpitaux, on pousse les murs pour faire de la place pour les malades Covid.

La semaine dernière, l’ARS d’Auvergne-Rhône-Alpes a demandé aux hôpitaux de la région de déprogrammer toutes les opérations non urgentes. Une consigne qui ne concerne pas les cancers. La prise en charge des malades reste la même. Quelques opérations ont été retardées, mais sur avis d’une commission spéciale, et seulement si ça n’a pas d’effet sur la santé des patients.

Le centre de radiothérapie de Contamine-sur-Arve traite tous les ans près de 900 patients. Depuis le début de l’épidémie, il continue de fonctionner normalement. Il a bien connu une baisse d’activité pendant la première vague, mais pour une autre raison : les patients ont déprogrammé leurs soins par peur d’attraper la Covid.

Le docteur Claire Tricaud y est radiothérapeute. Elle est aussi la présidente du Centre de coordination en cancérologie de Haute-Savoie nord.

ITA Claire Tricaud 2 – Cancer Covid Haute-Savoie (41’’)

En revanche, un autre danger menace la prise en charge des cancers : le retard de diagnostic. C’est ce qu’explique le docteur Claire Tricaud.

ITA Claire Tricaud 1 – Cancer Covid Haute-Savoie (37’’)

Pour rattraper ce retard, pas encore chiffré, le docteur Claire Tricaud compte sur les médecins généralistes pour renforcer le dépistage auprès de leurs patients.


LIVE OFFLINE
track image
Loading...