C ‘Radio

La radio Premium

Current track

Title

Artist

Background

Massif du Mont-Blanc : 38 euros d’amende pour avoir atterri à 400 mètres du sommet

Written by on 20 novembre 2020

Une toute petite amende pour avoir atterri à seulement 400 mètres du sommet du Mont Blanc.

L’année dernière, un Suisse, aux commandes d’un petit avion de tourisme, s’était posé à 4 450 mètres d’altitude, sur la face est du Mont Blanc, entre Mur de la côte et les Rochers rouges supérieurs. Une zone interdite.

Les deux occupants de l’appareil étaient ensuite montés jusqu’au sommet “pour boire un thé et prendre des photos“. C’est à ce moment que le PGHM était intervenu.

Le procès du pilote, pourtant contrôleur aérien à Genève et instructeur expérimenté, s’est tenu ce jeudi à la barre du tribunal de Bonneville.

Aux juges, il a expliqué qu’il voulait d’abord se poser sur le glacier du dôme du Goûter, mais qu’il avait revu ses plans à cause du trop grand nombre de cordées présentes.

L’individu a été reconnu coupable de non-respect de l’article L 363-1 du Code de l’Environnement, qui interdit ce genre d’atterrissage dans certaines zones de montagne. Un fait puni d’une simple amende de 38 euros.

En revanche, le pilote n’a pas été reconnu coupable de n’avoir pas, à bord de son appareil, de bouteille d’oxygène. Sur ce point, la réglementation européenne est encore trop floue.


Reader's opinions

Leave a Reply